Dans le cadre du projet SAFESIDE, un système portable de chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (GC/MS) a été acheté afin de pouvoir faire des tests comparatifs avec les prototypes développés.

Cet équipement permet d’obtenir des résultats qualitatifs et quantitatifs de qualité laboratoire, sur le terrain, en moins de 20 minutes. Il permet ainsi l’identification et la quantification des composés organiques volatils et de certains composés organiques semi-volatils. Ces composés peuvent par exemple être émis par des process industriels (utilisation de solvants, émissions canalisées ou diffuses), des phénomènes de combustion qu’ils soient intentionnels ou non (utilisation de combustibles fossile, incendie, explosion), des produits chimiques toxiques (opérations de stockage ou de transfert, déchets toxiques), ou lors d’incidents / accidents impliquant des produits chimiques (transport de matières toxiques).

Cet instrument est sensible et très précis puisqu’il donne la possibilité de mesurer des quantités de l’ordre du µg/m3 et ng/m3 donnant ainsi accès à des informations sur le degré de danger. Il permet ainsi de prendre des décisions rapides affectant la santé et la sécurité.

Ce dispositif peut être mis en œuvre par le Centre Commun de Mesures à l’Université du Littoral Côte d’Opale (site de Dunkerque) qui propose un service de prestation pour l’industrie et la recherche.

Contacts :

Fabrice Cazier – Directeur du CCM

cazier@univ-littoral.fr

 


Scroll to Top